Exposition au soleil – Les dangers


Les rayonnements solaires UV-A et UV-B

Les rayonnements solaires correspondent à des ondes d’énergie dont les ultraviolets (UV), les UV-A et UV-B sont invisibles et peuvent être responsables des effets néfastes du soleil. Le soleil est indispensable à la vie pour le métabolisme de la vitamine D notamment mais l’exposition au soleil peut être dangereuse. Selon la durée, l’intensité et la sensibilité des personnes, les conséquences peuvent être plus ou moins graves. L’indice ouindex UVsert à mesurer l’intensité et le risque d’une exposition au soleil à un moment donné. Celui-ci dépend de nombreux facteurs parmi lesquels l’heure, les conditions météorologiques, la saison, la pollution, la concentration d’ozone, la latitude, la longitude et la réverbération. Les UV-A pénètrent plus profondément, causant un vieillissement accéléré, alors que les UV-B sont moins pénétrants et provoquent les brûlures ou coups de soleil.

Les conséquences de l’exposition au soleil

Les risques cutanés

Les coups de soleil ou érythèmes actiniques

Les coups de soleil sont une brûlure de la peau dues aux rayons UV-B, généralement superficiels, ils sont équivalents aux brûlures du 1er degré. C’est le stade après le bronzage.  Cela peut se manifester par des rougeurs. Les cloques ou phlyctènes adviennent dans les brûlures du 2ème degré. Des douleurs et démangeaisons ou prurit peuvent être ressentis et unedesquamation de l’épiderme car la peau se renouvelle.)

Les réactions allergiques au soleil

La photosensibilisation ou « allergie au soleil » est une réaction du système immunitaire déclenchée par la lumière du soleil.  Certains produits dont des médicaments ou parfums sont photosensibles, ils augmentent la réaction de l’exposition solaire de façon exagérée.

On peut différencier les réactions de la peau de 2 manières :

  • Les réactions photochimiques aussi appelées phototoxiques, elles sont causées par un produit et l’exposition au soleil.
  • Les réactions photo-immunologiques nomméesphotoallergies, il s’agit de la réaction allergique de la peau au soleil.

En cas de réaction allergique au soleil on peut observer, des démangeaisons, rougeurs et inflammation qui sont visibles sur la peau au niveau des zones exposées au soleil et surtout là où le produit (quand il y en a un) a été appliqué. Dans certain cas on peut avoir l’apparition de lucites. Il s’agit d’éruptions cutanées qui apparaissent en réaction à la lumière solaire, particulièrement aux UV-A.

Les cancers de la peau causés par le soleil

A long terme, les rayonnements solaires peuvent engendrer des cancers cutanés qui se classifient en carcinomes ou mélanomes. Les carcinomes sont les plus fréquents et touchent les parties mises au soleil, généralement sans métastase, ils sont plus facilement traités. Les mélanomes sont plus dangereux, il s’agit d’un grain de beauté ou nævus qui a une modification de sa forme et de sa couleur. Les mélanomes peuvent également apparaitre sous forme de lésion qui risque de progresser avec des métastases. La durée d’exposition dès le plus jeune âge et la sensibilité de la peau sont déterminantes dans sa survenue d’un cancer de la peau.

Les risques oculaires

Le soleil peut provoquer des conjonctivites et photokératites.  Les UV contribuent à accélérer la formation des cataractes. L’observation directe du soleil influence la génération de lésions sur la rétine qui diminue l’acuité visuelle si l’atteinte est grave. Pour éviter ces désagréments il est recommandé d’utiliser des lunettes de soleil lors de vos expositions.

Les risques immunitaires

Les rayons UV en affectant la peau favorisent les atteintes nocives sur le système immunitaires voire produire desimmunodépressions. Dans ces cas-là, le corps devient plus réceptif aux infections et donc sensible aux maladies

Comment se protéger du soleil ?

Bien choisir les moments et la durée de l’exposition permet de limiter les conséquences néfastes du soleil à court et long terme. Toutefois une crème solaire avec un indice maximal est recommandée quelles que soit la nature de la peau, le temps d’exposition et la température. Il existe différents types de crème solaires, minérales ou organiques qui sont disponibles en pharmacie pour toutes les personnes. N’oubliez pas de protéger également vos yeux à l’aide de lunette de soleil.

La chaleur, indépendamment des rayon UV, est aussi problématique, passé un certain seuil elle cause la déshydratation de la peau et du corps. Pour la prévenir, il est conseillé de suivre les recommandations en période de canicule . Pour plus d’informations, les pharmaciens sont disponibles pour vous conseiller.

Source :

https://www.ameli.fr/rhone/assure/sante/themes/coup-soleil/coup-soleil-risque-exposition-solaire

https://www.rfcrpv.fr/medicaments-et-photosensibilite-2/

https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-dermatologiques/r%C3%A9actions-%C3%A0-la-lumi%C3%A8re-solaire/photosensibilit%C3%A9

https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Reduire-les-risques-de-cancer/Exposition-aux-rayonnements-UV/Mieux-se-proteger-du-soleil )

https://www.caducee.net/DossierSpecialises/santepratique/dangers-soleil.asp