La vaccination nouvelles réglementations


La vaccination qu’est-ce que c’est ?


Un vaccin peut être composé soit d’une partie seulement du pathogène appelé antigène soit du pathogène entier responsable de la maladie. Pour ce dernier, il doit être administré sous forme inactivée tuée ou vivante atténuée pour ne pas inoculer la maladie. La vaccination permet au corps d’apprendre à combattre un pathogène.
En inoculant des antigènes étrangers à notre organisme, le corps va fabriquer des anticorps dirigés contre ces particules. Après cette fabrication d’anticorps, certains d’entre eux vont rester dans notre système immunitaire pour devenir des anticorps mémoires. C’est la persistance de ces anticorps dans notre corps qui permet de combattre le pathogène naturel si celui-ci arrive dans notre organisme. Il sera alors reconnu : les anticorps mémoires pourront se réactiver et proliférer afin de combattre efficacement l’affection.


Selon le type de vaccin et de pathogène, un rappel pourra être nécessaire afin de relancer le système immunitaire pour que la réponse du corps face au pathogène naturel ne perde pas en efficacité.

Pourquoi la réglementation vaccinale à changé ?

Nouveaux vaccins obligatoires.

Depuis 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires. Auparavant, même si 8 à 10 étaient déjà fait chez environ 80% des enfants, il n’y en avait que 3 obligatoires. En pratique, ces 11 vaccins obligatoires représentent pour les enfants 10 injections à réaliser entre 0 et 2 ans.

Avant le 1er janvier 2018, seuls les vaccins contre les 3 maladies suivantes étaient obligatoires :

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite

Désormais, s’ajoutent à ceux-ci les vaccins anti :

  • Haemophilus influenzae B
  • Coqueluche
  • Hépatite B
  • Rougeole
  • Oreillons
  • Rubéole
  • Méningocoque C
  • Pneumocoque

Objectif d’une meilleure couverture vaccinale.


Il est important de maintenir une couverture vaccinale maximale et constante afin d’éradiquer la pathologie et donc en éviter la réapparition. En effet, grâce à un nombre suffisant de personnes vaccinées, la variole a déjà été complétement éradiquée et d’autres maladies comme la poliomyélite sont destinées à disparaître si nous maintenons une forte couverture vaccinale.


Si moins de personnes se font vacciner, les maladies continueront à proliférer. C’est ce qu’il s’est passé en France pour la rougeole : une baisse de la couverture vaccinale des enfants a mené à deux épidémies de rougeole en 2008 et 2011. Cela aurait malheureusement pu être évité grâce au vaccin.


Le but d’une vaccination massive est la protection générale des populations afin de protéger non seulement les bien-portants mais aussi les plus fragiles. En effet, certaines populations comme les immunodéprimés, les femmes enceintes, les très jeunes enfants ne pourront pas recevoir tous les vaccins. Or, tant qu’une maladie n’est pas éradiquée, elle peut continuer de circuler dans la population saine sans pour autant se déclencher. Certaines personnes pourraient être porteur sans le savoir et contaminer les plus fragiles. C’est donc la protection des populations les entourant qui permet de les protéger.


La vaccination : un moyen de lutter contre la résistance aux antibiotiques.


Les bactéries présentent de plus en plus de résistance face aux antibiotiques disponibles. La vaccination est un moyen de lutter contre ces résistances puisqu’en vaccinant contre les affections bactériennes, nous limitons l’utilisation des antibiotiques et donc l’émergence de nouvelles résistances. La vaccination antivirale a également son rôle à jouer en diminuant les affections virales, cela limite les surinfections bactériennes et donc l’utilisation de nouveaux antibiotiques.  

Conclusion


La vaccination est donc un véritable enjeu de santé publique qui nécessite l’action de tous. Augmenter la couverture vaccinale est primordial pour limiter la diffusion des maladies puis, à plus long terme, aller vers l’éradication de celles-ci.


Site rappel vaccination :


https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/vaccination/calendrier-vaccinal#aprs-18-ans

https://vaccination-info-service.fr/La-vaccination-au-cours-de-la-vie

Calendrier vaccinale 2019
AutCalendrier de vaccination

Auteur : Marie Michel