Dépistage du VIH utiliser l’autotest


Qu’est-ce que le VIH ?

 

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un virus humain qui s’attaque au système immunitaire de la personne infectée. Le SIDA ou syndrome d’immunodéficience acquise est un stade avancé de l’infection à VIH et correspond à l’apparition d’une pathologie opportuniste liée à l’affaiblissement du système immunitaire. Le VIH se transmet par voie sexuelle ou par voie sanguine. Il existe aussi une transmission verticale (de la mère à l’enfant). En France, la transmission du virus est principalement sexuelle.

 

Les traitements médicamenteux depuis 1996 ont permis d’augmenter considérablement l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH.

 

Le VIH ou virus du sida reste un fléau contre lequel les pharmaciens doivent s’impliquer notamment en informant de l’existence de test de diagnostic disponible en pharmacie sans ordonnance. C’est pourquoi, notre rôle en tant que pharmacien et acteur de santé publique de proximité est essentiel. Par ailleurs l’un des objectifs fixés par l’OMS en matière de lutte contre le sida est d’en améliorer le diagnostic.

 

Réaliser un test de dépistage du VIH directement chez soit

L’autotest du VIH est-il efficace ?

 

Depuis 2015, vous pouvez obtenir un autotest de dépistage du VIH en pharmacie, sans ordonnance. Il n’est pas remboursé mais il permet de réaliser soi-même et chez soi un test qui détecte une éventuelle infection datant d’au moins 3 mois. Par conséquent, si votre dernier rapport à risque date de moins de 3 mois, le résultat fourni par l’autotest ne pourra pas est fiable.

 

Il existe d’autres moyens pour dépister une infection par le VIH : par prélèvement sanguin en laboratoire de biologie médicale (remboursé à 100 % sur prescription) ou en centre de dépistage anonyme et gratuit ou au sein d’associations. Pour les tests par prélèvement sanguin il faut un minimum de 6 semaines entre l’exposition et le test pour avoir un résultat fiable.

 

L’autotest est considéré comme un élément d’orientation. Il permet à certaines personnes réticentes ou dans l’impossibilité d’effectuer un test en laboratoire, de réaliser un dépistage anonyme directement chez eux. C’est aussi une option pour les personnes qui s’estiment à risque et préfèrent effectuer un test sans avoir à en exposer les raisons.

 

Professionnel de santé, pour ou contre l’autotest du VIH ?

 

Les pharmaciens et les médecins généralistes semblent favorables à ce nouvel autotest. Cela représente un progrès même s’il existe des limites :

 

  • L’inégalité d’accès lié au coût du test qui n’est pas remboursé.
  • Le manque d’encadrement et le risque psychologique pour le patient. Certains patients peuvent mal réagir à la vue de leur résultat.
  • Le risque de faux négatif. Un faux négatif peut apparaitre si le test est effectué avant les 3 mois précédant la possible infection. Le résultat ne sera alors pas fiable.

 

En résumé, l’autotest de dépistage du VIH disponible en pharmacie, sans ordonnance, est plus simple d’accès que le test en laboratoire de biologie médicale. Il représente une alternative fiable et discrète pour les personnes réticentes au test en laboratoire ou ayant une difficulté pour s’y rendre.

 

C’est également l’occasion pour le pharmacien de parler au patient et d’informer sur les autres moyens de dépistage et sur la prévention des maladies sexuellement transmissibles, en évoquant notamment l’utilisation du préservatif.

 

Vous pouvez acheter en toute discrétion un autotest VIH disponible sur notre pharmacie en ligne Espacepharma.com. Si vous souhaitez des informations complémentaires, vous pouvez contact notre équipe de pharmaciens par mail via notre formulaire.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *