Bactéries et antibiotiques


Qu’est-ce qu’une bactérie ?

La bactérie est un micro-organisme unicellulaire sans noyau, dont le génome est constitué d’ADN. Il existe différents types de bactéries et certaines peuvent être pathogènes.

Chez l’Homme, les symptômes d’une infection bactérienne sont similaires à ceux observés lors d’une infection virale (éruption cutanée, toux, écoulement nasal, larmoiement, fatigue, nausées, fièvre et douleurs musculaires).

Les antibiotiques ne sont efficaces que contre les infections bactériennes, c’est pour cela qu’il est indispensable de déterminer la cause de l’infection avant de traiter.

On ne traite pas une infection virale avec des antibiotiques.

Parmi les bactéries les plus dangereuses, parfois mortelles, on retrouve 

  • Mycobacterium tuberculosis (bacille de Koch), agent qui cause la tuberculose.
  • Yersinia pestis, responsable de la peste.
  • Staphylococcus aureus (staphylocoque doré), à l’origine de nombreuses intoxications alimentaires.
  • Vibrio cholerae, induit le choléra.
  • Neisseria meningitidis, principale cause de méningite bactérienne.

Qu’est-ce qu’un antibiotique ?

Les antibiotiques sont des substances qui agissent sur les bactéries. On peut en distinguer deux types, en fonction de leur mode d’action : les bactéricides (qui tuent les bactéries) et les bactériostatiques (qui empêchent leur prolifération).

De plus, ils peuvent être d’origine naturelle, hémi-synthétique (on part d’une substance naturelle et on en modifie la structure) ou de synthèse chimique complète.

En effet, les premiers antibiotiques isolés (pénicillines) ont été des substances naturelles produites par une levure du genre Penicillium.

Comment utiliser un antibiotique ?

Utilisés à tort ou en quantité trop importante, les antibiotiques deviennent progressivement de moins en moins efficaces.

Pour conserver toute l’efficacité des antibiotiques, il est très important de les utiliser correctement en respectant la prescription faite par votre médecin.

Voici 5 règles essentielles à respecter :

  • Respecter scrupuleusement les doses et la durée du traitement antibiotique qui vous a été prescrit.
  • Prendre votre traitement jusqu’au bout, sans écourter la durée, même si les symptômes disparaissent.
  • Ne pas donner votre traitement à quelqu’un d’autre, ou utiliser celui d’une autre personne.
  • Une fois le traitement prescrit terminé, rapporter les comprimés ou le sirop restant à votre pharmacie.
  • En cas de doute ou d’effet indésirable, consultez votre médecin.

En effet, le risque principal d’une MAUVAISE UTILISATION DES ANTIBIOTIQUES, c’est le développement de l’antibiorésistance : plus on utilise ces médicaments, et surtout lorsqu’on le fait à tort, et plus les bactéries développent des techniques pour les combattre : elles deviennent « résistantes ».

Les antibiotiques perdent alors leur efficacité.

La vaccination est un moyen pour lutter contre ce problème, puisqu’elle limite l’utilisation des antibiotiques. Consultez notre article sur la nouvelle réglementation de la vaccination pour plus d’informations

Conclusion

Le principe d’action des antibiotiques est donc d’empêcher les bactéries de se multiplier.

Ils n’agissent pas sur les symptômes mêmes de la maladie, mais sur la cause elle-même : ils évitent que la maladie se prolonge, voire s’aggrave. C’est pourquoi lorsque l’on prend des antibiotiques, la guérison peut parfois prendre un peu de temps, mais cela ne signifie pas que le traitement est inefficace.

Pour plus d’informations sur les antibiotiques et les bactéries pathogènes :

https://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antibiotiques-les-points-essentiels